Chaumeil - Meyrignac

Ici, de nombreux pèlerins sont passés et ont laissé des traces. Même les jardinières ont des coquilles. Pays de landes couvertes de myrtilles vous y respirerez un air pur. Preuve de cette qualité environnementale, les Laboratoires Fabre ont installé à St-Augustin leur Centre de développement de phytothérapie. A St-Augustin, une superbe coquille St-Jacques orne la porte de la boulangerie.

Chaumeil vient du mot limousin « chalm » qui signifie lande, plateau dénudé. Son église St-Jacques ( XVe) a la particularité de comporter trois représentations du saint-patron: un vitrail de Jacques-le-Majeur, et deux statues de St-Jacques, dont une provenant de l'ancien village détruit par l'incendie des Monédières. Chaumeil est célèbre pour ses courses cyclistes:  « Bol d'Or » et « Paris-Corrèze » et par ses accordéonistes : Jean Ségurel, Robert Monédière, François Martini, Bernard Plas.

St-Augustin:
dès 950 y existait un prieuré. Le village était à Mézinges, sur la route de Chaumeil. Mais la peste, puis la lèpre au XIIème siècle ont incité les habitants à se regrouper autour du Monastère des Augustins qui se trouvait à l'emplacement de la place actuelle. Le véritable village n'apparait que vers 1300, et la disparition du Monastère remonte vers 1500. L'église date du XVIème, avec un lambrissage imitant les voûtes à nervures.